Typique Ivoirien

Typique Ivoirien c’est les Maquis et aussi les Allocodromes. Quand vous êtes en Côte d’Ivoire ne manquez pas de faire un tour dans un Maquis ou un Allocodrome. Vous y renconterez les autochtones, nouerez de belles amitie, et y passerez les meilleurs soirées. Ici c’est surtout la musique locale, la cuisine typique ivoirienne soit l’Alloco ou l’Attiéké et surtout de l’improvisation.

 

Gbaka et Woroworo

Les Gbaka sont des mini-bus de transport en commun qui font la navette entre les quartiers d’Abijan et les villes periphériques. La particularité de ces mini-bus c’est qu’ils sont exclusivement de marque Japonaise avec des sièges très justement coupés. Il sont conduits par un chauffeur et un « apprenti chauffeur » qui est chargé de collecter les droits de transport auprès des passagers. Voyager avec un Gbaka necessite un « tout petit » degré de tolérance et de patience, mais on y rencontre des gens très authentiques et super sympa. Ils sont cependant très reguliers, disponibles et très flexibles vec des tarifs abordable.

Les Woroworo sont des taxis communaux qui font le transport dans les quartiers. On les trouve uniquement dans les grandes villes, principalement à Abidjan. Comme les Gbaka les Woroworo sont flexible, reguliers et disponible avec des tarifs abordables.

 

La Basilique

La Côte d’Ivoire c’est aussi la Basilique Notre Dame de la Paix à Yamoussoukro. Cet édifice monumental qui supplante la ville de Yamoussoukro, la capitale politique et administrative du pays, a été construit après le modèle de la Basilique Saint Pierre de Rome. Elle est la plus grande église du monde.

Typique Ivoirien c’est aussi la fierté que tout Ivoirien à l’égard de l’équipe nationale de foot. Didier Drogba est non seulement l’un des meilleur footballer Ivoirien, mais aussi une référence pour localiser géographiquement la Côte d’Ivoire.

Une autre particularité de la Côte d’Ivoire c’est aussi le Cacao – Chocolat. La Côte d’Ivoire produit près de la moitié du Cacao vendu sur le marché mondial.

Coté langage vous avez le Nouchi. Développé à partir des langues autochtones et du Français, le « Nouchi » est le langage de la rue et de la jeunesse. Autrefois perçu comme le language de la rue, aujourd’hui en Côte d’Ivoire quand l’on se veut branché il faut connaître du nouchi.

Maquis & Allocodrome

Vous trouverez une sélection de Restaurant, de Bars et de Discothèques sur tout le territoire avec de différent standard. Si par contre vous voulez manger et célébrer à l’ivoirienne faites un tour dans un Maquis ou un Allocodrome.

Les Maquis sont une sorte de restaurant-bar-discothèque parfois en plein air très populaire en Côte d’Ivoire . Ils sont  ouverts 7/7 dans l’après midi et ferment tard dans la nuit ou le matin les week-ends. On y sert des plats autochtones et de la boisson et vous pouvez y danser.

 

 

Les Allocodromes sont des sortes de restaurants bars ou vous pouvez manger de l’Alloco. Vous pouvez y déguster de l’Alloco accompagné de poisson ou de la viande, de l’attiéké ou des ignames frites. C’est aussi l’endoit idéal pour faire des rencontres et prendre les dernières nouvelles du pays.

 

 

 

Si vous êtes a Abidjan vous devez absolument faire un tour à la rue des Bars aux Deux Plateaux, à l’allocodrome de Cocody et de Yopougon ou au Baoulé à Yopougon. Si vous faites un tour à San-Pedro passez par la rue des bars, la rue la plus branchée de la ville le soir après la plage.